OPTIMISTIQUE MOI #41 - CENSURE

Publié le par LaliceSAmuse

(c) Je sais plus...

(c) Je sais plus...

T'es dans ma tête mais je me censure. T'es jusqu'à dans mon corps mais je me censure. T'es jusqu'à mon cœur mais ça j'oublie. T'as bouffé mes tripes mais je t'en veux pas.

T'es l'idéal mais je me le censure. T'es le best-of du best-of mais je me le censure. T'es dans ma moelle mais ça j'oublie. Tu m'as anéantie mais je t'en veux pas.

Tu es partie mais je me le censure. Tu t'es échappée de moi mais je me le censure. Je suis tout à toi mais ça j'oublie. Je m'oublie et je me censure et je m'en veux terriblement. 

 

Je me suis censurée jusqu'à l'épuisement et maintenant je dois me relever. Tu n'es pas là mais je m'y fais. De toutes les façons, tu n'as jamais été là. 

Allez, je me relève. Je repars car un jour ça ira mieux. Enfin, j'arrête la censure. Je termine là cette errance et je t'oublies. 

Tu m'as oublié et c'est tant mieux. Je t'oublies et je me relève. Tant mieux.

 

<Lalice

Publié dans De L'autre Côté

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

covix 25/06/2018 18:41

Bonsoir,

À Un moment ou à un autre, il faut lever la censure, cela nous permet de revivre. De se libérer.
Beau texte.
Bonne soirée
@ plus

LaliceSAmuse 25/06/2018 20:43

Merci pour ce beau commentaire.
Lalice