CHAPITRE I - Exposition

Publié le par LaliceSAmuse

Léo par Charlène Proust

Léo par Charlène Proust

Hey, c'est Léo ! Il paraît que je dois vous raconter ma vie mais franchement, rien de palpitant...

 

Je vais avoir trente ans mais ça vous êtes pas obligés de le retenir. Je suis IDE, infirmière, enfin infirmière diplômée d'Etat, enfin panseuse. Parce que je travaille dans le bloc opératoire d'une clinique. En gros je sers d'esclave aux chirurgiens. Non, je plaisante j'adore ce que je fais. 

Enfin, des fois c'est pas évident, c'est sûr. Il y a des situations difficiles et des jours qui pourraient être meilleurs. 

Aujourd'hui, j'étais dans la salle du chirurgien vasculaire. En gros, il s'occupe autant des varices que d'opérations de plusieurs heures très compliquées sur les vaisseaux, en gros. En vrai, il est trop beau gosse. Avec son masque, il est trop beau gosse. Je vous assures que les personnes ne sont pas les mêmes avec et sans leurs masques. C'est dingue. Tiens, moi par exemple et ben avec mon masque... non, non laissez tomber moi avec mon masque...

Un jour Dr Varice (bon ok j'ai rien trouvé de mieux pour cacher son nom mais ça fait un peu Game of Thrones alors j'aime bien), un jour donc, Dr Varice m'a balancée dans le baquet.

Le baquet, c'est le grand grand lavabo dans lequel on se lave les mains. C'était pour mon anniversaire, parce qu'au bloc, on n'est pas sérieux, et c'est ce qui me plaît. Bref, il m'a portée dans ses bras et bon... c'était cool. Bon, je vous confie que j'ai fait semblant de me débattre sinon les potins auraient été bon train. C'est courant chez nous mais toujours bon enfant. 

Sinon les autres chirurgiens sont globalement sympas, leurs aides aussi. Mais surtout l'équipe, c'est la famille. 

Pour vous situer : si vous mettez deux infirmières ensemble dans une pièce, on parle que de boulot. Et ben au bloc, on parle jamais de boulot. 

En plus, je suis entourée de garçons, quelques autres filles comme moi s'y sont perdues. Je vous raconterais ça plus tard, mais j'aime bien être entourée de garçons. Mais c'est pas pour ce que vous pensez. C'est juste que je suis la petite à protéger et vu que je n'aime pas ça, on rigole bien. Enfin, je vais pas vous dire tout ça aujourd'hui.

En tout cas, Varice était encore très drôle aujourd'hui. Il a dédramatisé une bien triste situation. Il est aussi très émouvant parfois. C'est ça ma vie, des ascenseurs émotionnels tous les jours et j'ai bien envie de vous les raconter. 

Par contre, j'ai l'impression de sauter du coq à l'âne tout le temps. Et c'est ce que tout le monde me dit. Mais bon je suis comme ça, alors tant pis.

 

A Dimanche!! ;)

 

 

<Lalice

Illustration : @kinakolor sur Instagram

CHAPITRE I - Exposition

Publié dans Roman été 2018

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

covix 16/07/2018 23:02

bonsoir,
La vie au bloc vu par ceux qui y vive, c'est une bonne idée.
Bonne soirée
Bises

LaliceSAmuse 17/07/2018 13:07

Merci^^
Bises