OPTIMISTIQUE MOI #44 - MAISON CLOSE

Publié le par LaliceSAmuse

source : Paris ZigZag

source : Paris ZigZag

" Allons bon jeune homme, vous êtes bien présomptueux!! Haha, Montrez - moi donc ce que vous valez avant d'ouvrir votre large bec!"

Le jeune homme peu sûr de lui, se déshabilla. Madame rit aux éclats.

"Et c'est avec ce corps de merle jeune que vous pensez me convaincre? Mais jeune homme, sachez que vous êtes dans une noble maison ici, et que les charlatans de votre genre ne sont guère appréciés!!"

Le jeune homme rougit et regarde ses pieds. Il serre très fort les mâchoires, ne dit pas un mot.

Madame reprend "Mes fils sont tous de grands gaillards, parfois un peu bêtes, j'en conviens, mais ils sont nobles et bien bâtis. Les dames qui viennent dans cette maison me remercient, car c'est moi qui fait de ces gueux les hommes qu'ils sont aujourd'hui. Je leur apprends tout, mais vous... Vous ne valez rien!"

Le jeune homme attend. Devrait-il partir?

"Alors jeune homme, Simon c'est bien ça? Quelle pitrerie... Bref, qu'allez vous faire?"

Un instant, puis deux...

"Madame, vous avez dit de mon éloquence qu'elle est trop hardie, laissez-moi vous en montrer l'ampleur."

Elle rit... Il lui saute à la gorge, l'étrangle...

Elle suffoque...

 

Il l'embrasse, elle ne peut que lui rendre son baiser.

C'est au tour du jeune homme de rire. Il l'insulte pendant qu'il officie. 

Elle jouit, elle l'engage. 

 

 

<Lalice

OPTIMISTIQUE MOI #44 - MAISON CLOSE

Publié dans De L'autre Côté

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

covix 02/07/2018 15:35

Bonjour,
Une scène digne des temps jadis... quoique!
Bonne journée
Bises

LaliceSAmuse 02/07/2018 18:42

Hihi ^^ je me suis beaucoup amusée je dois dire ;)
Bises