OPTIMISTIQUE-MOI #47 - Manuelo

Publié le par LaliceSAmuse

libre droits

libre droits

"L'étalon de ces dames est arrivé ..."

C'est comme ça que Manuelo entrait en scène tous les soirs et se pavanait devant un public de femmes toutes plus folles de lui les unes que les autres. Il dansait, les faisait rire, se délectait quand elles s'évanouissaient. 

Manuelo était insaisissable et aucune de ses spectatrices ne trouvait grâce à ses yeux. Lui il en avait pour Roberto, mais de toute façon ça devait rester en lui. Personne dans la ville n'accepterait que le beau et grand Manuelo soit épris d'un homme, surtout du beau Roberto. 

Alors Manuelo continue à se rendre inaccessible auprès des dames, mais de plus en plus il s'oublie.

Alors les femmes viennent moins le voir, rient quand il se nomme l'étalon et ne restent plus pendant le spectacle... Manuelo ne voit pas tout ça, et continue ses spectacles. Il se maquille de plus en plus mal et ne rentre plus dans ses beaux vêtements. 

A la fin de sa vie, 37 ans, Manuelo est tout seul. Il ne sort plus de chez lui sauf pour acheter son vin.

Alors, apparu Luis, et Manuelo lui a tenu la main quand il s'est enfui au paradis des artistes. 

 

 

<Lalice

OPTIMISTIQUE-MOI #47 - Manuelo

Publié dans De L'autre Côté

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

covix 05/07/2018 18:06

Bonsoir,
Oups, bien trop jeune pour partir comme cela... mais bon si c'est avec Luis...
Bonne soirée
Bises

LaliceSAmuse 06/07/2018 06:06

Je pense que ce fut très difficile doux avec Luis....
Bises