CHAPITRE VI - Benj - Partie 2

Publié le par LaliceSAmuse

Léo par Charlène Proust - M A D E L ' H A I N E sur Instagram

Léo par Charlène Proust - M A D E L ' H A I N E sur Instagram

Hey!

 

On parlait de Benj la dernière fois...

Quand on s'est vu au Pub sur notre jour de repos... J'adore dire ça... Jour de RE-POS... Haaa

Bref, j'arrête de rêver! Quand on s'est vu, on n'a pas parlé de nous et pourtant je vous ai parlé de lui. Et bien, figurez-vous que cette semaine, il m'a parlé de moi, enfin nous...

 

Mercredi, on était aux yeux. Les yeux, c'est des piqûres à la chaîne. Dans les yeux. Oui c'est un peu gore mais ça a l'air efficace pour les patients. Il faut bien être à deux pour tenir la cadence. On a à peu près 1h de préparation avant que tout le monde n'arrive. C'est la première fois qu'on re-bosse ensemble depuis qu'il m'a formée. Depuis 5 ans! D'habitude, on n'est rarement aux yeux (pas dans le bloc du coup) et quand on y est, on est pas ensemble. Et le reste du temps, dans les salles de bloc, il n'y a qu'un seul panseur et un aide soignant. 

Enfin, je divague... Tout ça pour vous dire que Benj il m'a demandé si j'avais quelqu'un en ce moment... J'ai rien trouvé de mieux qu'à rire nerveusement tellement ma vie sentimentale c'est le désert du Sahara. C'est vide et chaud à la fois! Oh làlà je suis rouge tomate... Pourquoi je dis ça?...

Bref, il me dit que lui n'a personne, laisse un blanc et prononce un "non plus" un peu sous forme de question. Et vu que je n'ai pas répondu, il m'a demandé si j'avais des vues sur Mamoure. Ce coup-ci, c'est moi qui ait explosé de rire!!! Même pas en rêve! Du coup, on a ri ensemble et on a parlé de nous cette fois... 

 

Que je vous raconte...

Sans doute parce qu'on se manquait après ma formation, on avait décidé de tenté un truc. Bien après ma formation, 1 an après peut être, on a d'abord décidé de se voir à l'extérieur. Habituellement, je n'ai pas de contact autre qu'au travail avec mes collègues. Sauf l'autre fois, les trucs organisés j'aime bien y aller j'avoue. C'était déjà le cas à l'école d'infirmière, je suis comme ça. Mais bon, là j'ai accepté quand Benj m'a proposé car on était vraiment vraiment trop potes au boulot. 

On a bu beaucoup de bières ensemble mais à force, on s'est dit qu'on était peut être plus que des potes. Après tout pourquoi pas? Comme Alexia et Ted, le boulot ça rapproche les gens! Donc à l'époque comme aujourd'hui je voyais des personnes mais rien de sérieux. Alors on s'est retrouvés tous les deux, à se demander si on était pas amoureux l'un de l'autre. 

Lui le croyait, le savait, moi j'étais pas bien sûre. Enfin si mais c'était pas la même approche. Compliqué. Ça a duré un tout petit peu. En fait la dernière fois, je vous ai dit que je ne savais pas pourquoi ça n'avait pas marché. Mais je pense que je sais en fait. Je l'aimais, mais pas comme lui, d'une autre façon, toute aussi douce. Mais pas la même. Et pourtant il écoutait ce que je lui disais, mes plus grandes bêtises et tout le reste.

Ça y'est vous me trouvez bizarre?? Avouez!! 

 

Enfin, c'est comme ça. L'autre jour aux yeux, il m'a dit que c'était dommage mais qu'il était amoureux de notre amitié. Moi je crois que je suis amoureuse de notre amitié amoureuse. Mais ça je ne lui ai pas dit. Il trouve toujours des jolies phrases Benj et il est adorable. Même quand il me fourre des grattes-grattes dans mes sabots...

 

Je vous ai pas dit ça? Les vannes de gamins?

Bon à Dimanche alors!!!

 

<Lalice

CHAPITRE VI - Benj - Partie 2

Publié dans Roman été 2018

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

covix 19/08/2018 21:11

Bonsoir,
Les yeux... ça aident.
Bonne soirée
Bises

LaliceSAmuse 20/08/2018 07:13

On y voit plus clair c’est sur !
Bises