Elle était toute petite (Conte métaphorique)

Publié le par LaliceSAmuse

(c) Djgorgo sur Hebus.com

(c) Djgorgo sur Hebus.com

       Elle était toute petite dans son petit monde. Dans le petit champignon où elle vivait, elle n'avait que de petites contrariétés. La rivière coulait près de sa maison. C'était pratique pour laver le linge, boire cette eau salvatrice et aussi écouter le cours de sa pensée. 

 

Celui là ne s'arrêtait jamais. Depuis qu'elle ne sortait plus de son petit champignon. Elle devait être là, la vie en avait décidé ainsi. Elle devait rester dans son petit champignon. Biensûr, Edmond l'ours venait la voir régulièrement. Mais la petite elfe ne voulait croiser personne. Pas même son amie Fabia.

 

Le cours de sa pensée continuait et s'amplifiait tous les jours. Et elle écoutait tant et plus la rivière. Elle essayait d'avoir la vie belle dans son petit champignon. Et pensait aux grandes choses qu'elle voulait accomplir. Elle rêvait, rêvait... Les grandes choses ne sont sûrement pas pour les petites elfes. 

 

Elle essayait de s'amuser, seule, se disant que plus elle ferait semblant de s'amuser, plus elle s'amuserait vraiment... Peut être pourra t'elle en apprécier le résultat dans quelques saisons...

 

Edmond l'ours s'inquiétait pour elle, ne comprenant pas la petite elfe qui ne riait plus même quand il renversait son miel dans ses longs poils. Avec les autres elle essayait de rire, alors qu'avec lui cela lui paraissait impossible. Mais elle l'aimait de tout son coeur, c'est juste qu'aujourd'hui le monde lui paraissait bien grand pour ses deux pouces et demi. Alors Edmond comprendrait peut être qu'il est plus facile de pleurer devant les gens qu'on aime...

 

 

Un jour de beau temps, la petite elfe décida de passer aux "choses sérieuses". De vivre son avenir. Alors elle sortit de son champignon, regarda le soleil droit dans les yeux et lui dit que c'était terminé. Qu'elle était grande, plus qu'il ne le croyait!!

Elle sauta dans la rivière à contre courant!!!

 

L'eau lui fouettait le visage mais elle continuait de nager, de nager!!! Elle avait le souffle coupé et ses longues oreilles lui cachaient parfois les yeux. Mais elle continuait sa route. Elle regardait le monde autour d'elle en nageant, il lui paraissait si petit devant ses grandes ambitions. Le feu et la pluie n'étaient plus rien , il n'y avait qu'elle. Tous ceux à qui elle avait laissé lui faire du tort n'existaient plus. Et elle nageait...

 

Arrivée à la source, elle découvrit Edwige qui l'attendait. "Tu es enfin là, Aliva". Et maintenant? La petite elfe ne pu dire ces mots mais Edwige ferma les yeux en signe de compréhension. La petite elfe s'avança. Grimpa sur la statue qui ornait la source depuis des millénaires. Elle déploya ses dernières forces. En haut de la statue, le monde s'ouvrait à elle. Il semblait moins confortable que son petit champignon. Mais elle voulait en être. Edmond tendait les bras pour la rattraper. 

 

Quand Aliva sauta, les rubans de ses cheveux, enfin ceux qui restaient, se détachèrent. Ses oreilles rétrécirent un petit peu pour la laisser observer le monde.

Edmond la rattrapa de ses pattes dépourvues de griffes. L'elfe faisait désormais la moitié de la taille de l'ours. Edwige les suivait, prête à affronter elle aussi le grand monde. 

Aliva ne retournera jamais dans son petit champignon.

 

FIN

 

<Lalice

Publié dans De L'autre Côté

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

jennifer 11/12/2018 22:56

c est tres beau et tres poetique ce que tu as ecris aurelia j aime beaucoup , toujours autant de talent dans l ecriture pour captiver le lecteur . bisous . jennifer ex bourges lol

LaliceSAmuse 12/12/2018 12:52

Merci ❤️❤️❤️

covix 04/12/2018 13:33

Bonjour,
Un beau conte de Noël.
Bonne journée
@mitiés

LaliceSAmuse 04/12/2018 14:34

Pour tous les petits elfes....!